Actualitées

Retour aux nouvelles

LES TRACTEURS AC POUR L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE

Les machines intersouches sont des équipements spécialement conçus pour le désherbage mécanique du sol sous le rang, à savoir l’arrachage des mauvaises herbes parmi les plantes. Elles sont utilisées dans les vignobles et les vergers et adoptent un système de déplacement latéral à commande hydraulique avec palpeur qui lui permet d'être utilisée même sur des jeunes plantes. Elles se composent de différents types d'outils qui remuent le sol pour extirper les racines de l'herbe ou la fauchent directement. La largeur de travail varie de 20 à 80 cm selon les outils installés et la profondeur de travail est d'environ 15 cm. En pratique, les outils travaillent entre les souches des plantes, qu'il s'agisse de vignes ou d'arbres fruitiers.

LA BAVIÈRE: UN EXEMPLE VERTUEUX D’AGRICULTURE BIOLOGIQUE
Comment gérer et protéger l'eau, notre bien le plus précieux


Le maintien des bois est fondamental : non seulement pour entraver la spéculation immobilière, mais aussi parce qu'ils représentent la protection naturelle des eaux souterraines, à savoir celles qu’à partir des nappes aquifères vont alimenter les aqueducs. Non seulement : les évaporations des bois produisent (presque autant que la mer et les bassins d'eau !) les nuages, qui à leur tour produisent la pluie : de l'eau neuve ! Dans la zone des bois d'Europe centrale de la Bavière, dans les vallées du fleuve Mangfall qui borde le lac Seehamer, à la frontière de l'Allemagne avec l'Autriche, on trouve la meilleure eau de la planète qui alimente les aqueducs autour de la ville de Munich. L'eau de pluie, qui tombe en abondance tout au long de l'année, effleure les torrents et les fleuves de la zone qui coulent parallèles aux nappes aquifères cachées qui, étant peu profondes, seraient plus sujettes aux effets néfastes de l'agriculture conventionnelle utilisant des engrais et pesticides. Cependant, pour les habitants chanceux de Munich et des environs, seule l'agriculture biologique est pratiquée dans la région et aucun additif n'est ajouté à l'eau naturelle. En fait, il y a dix ans, la municipalité a mis en oeuvre un projet révolutionnaire inégalé en Europe. Pour limiter l'usage nocif des nitrates, déjà depuis les années 70, les autorités municipales décidèrent d'acheter des terres et des bois de près de 2 000 ha et de subventionner, en même temps, l’agriculture biologique des agriculteurs de la région, lesquels se sont convertis tous au même type la culture en éliminant complètement les engrais et les pesticides. Actuellement, la municipalité collabore avec 150 agriculteurs qui travaillent de manière biologique sur environ 3 500 ha, ce qui représente la plus grande zone de production biologique en Allemagne. La production d'eau de qualité est également essentielle pour les animaux d'élevage, qui se nourrissent d'herbes biologiques et d'eau pure. Les bovins bavarois typiques produisent un lait extraordinaire avec une très faible présence d'allergènes.
Les nobles paysans bavarois de la vallée Mangfall ont toute notre admiration : ils savent qu'ils pourraient gagner le double en pratiquant l'agriculture conventionnelle, mais ils ont fait un choix de qualité, en protégeant la terre pour obtenir l'eau, le lait (et la bière !) les plus bons et les plus sains au monde.